Deux petits bouts de Sept sages

Parmi les richesses du Victoria and Albert Museum de Londres se trouvent deux petites miniatures provenant d’un manuscrit en français de la première moitié du 14e s. Les textes au verso ne donnaient pas beaucoup d’indice, et l’identification de la source est trop longtemps restée “sous le coude”… 

Voici enfin la solution de l’énigme !

Ces deux miniatures proviennent d’un manuscrit  de facture parisienne, sur 3 colonnes, contenant le cycle des Sept sages de Rome. Pour se faire une idée de l’ensemble, il suffira de feuilleter deux de ses proches parents : 

  • Paris, BnF, fr. 22548-22550
  • Paris, BnF, fr. 17000 et London, BL, Harley ms 4903. 

London, Victoria and Albert Museum,813-1894

La première des deux miniatures, aujourd’hui cotée 813-1894 (notice), est un fragment de  Pelyarmenus.

Elle correspond à celle du f. 130rb du ms. Harley 4903, et le texte du verso aux dernières lignes de cette colonne et aux premières de 130rc. Dans le ms. Paris, BnF, fr. 22550, à la colonne 45va.

London, BL, Harley MS 4903 (source : BL Digitised Manuscripts)

 

La seconde miniature, aujourd’hui cotée 814-1894 (notice), est elle extraite de Kanor.

London, Victoria and Albert Museum, 814-1894

 

Le texte qui se lit au verso correspond aux lignes 12sqq du f. 127ra de Paris, BnF, fr. 22550 ; la miniature à celle qu’on voit au f. 127v . 

Paris, BNF, fr. 22550, f. 127v (source BnF, Gallica)

La miniature qui figure en cette place dans le ms. de Londres est d’une composition toute différente : 

London, BL, Harley MS 4903, f. 203r (source : BL Digitised Manuscripts)

Mais il est évident que ces trois copies, aux analogies de facture et de mise en page patentes, proviennent d’ateliers liés (Paris, 2nd quart du 14e s.). 

Pour une liste des copies connues de ces romans, voir la base Jonas, fiches Pelyarmenus et Kanor

Merci à Catherine Yvard de m’avoir proposé ces miniatures comme “devinettes” !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search