Prière à Notre-Dame “O lumiere incomparable / Agreable / Vision resplandissant / O fleur de lis delictable”

Connue à ce jour par une unique copie sur une page de garde du manuscrit 3 des Archives hospitalières de Beaune, le lai marial “O lumiere incomparable / Agreable / Vision resplandissant / O fleur de lis delictable” (Sonet, Répertoire d’incipit…, n° 1075) se lit aussi dans un bréviaire du XVe s. conservé à Albi (Bibl. mun., 53), aux ff. 122-127v.

Dans ce manuscrit, qui donne un texte en quinze douzains, la prière suit immédiatement le Lai à Notre-Dame de Boulogne de George Chastellain (la référence à Boulogne y a été soigneusement grattée).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search