Bueve de Hantone (ou Merci Josiane)

Notre collègue Francesco Siri, de la Bibliothèque nationale de France, nous a généreusement informées de la présence,  à la fin du manuscrit latin 7423, d’un fragment de manuscrit en français.

Grâce à la présence de l’héroïne Josiane, nous n’avons guère eu de mal à identifier le texte.

Il s’agit d’un bifeuillet contenant une copie  de la version II de Bueve de Hantone (d’après le classement et l’édition de Stimming) : sur le premier feuillet, on conserve la fin de la laisse XCVIII, XCIX-CI « complètes » et ce qui correspondrait à la laisse CII, dans une rédaction très variante. Sur le second feuillet, la fin de la laisse CIX, CX-CXI (presque complète).

La copie semble dater de la 2e moitié du 13e s (et pourrait être la plus ancienne de cette version). Elle était à deux colonnes de 35-36 vers (il manque presque tout le quart supérieur des pages). Des points d’alignement marquent la limite droite de chaque colonne de vers. L’espace est laissé vacant pour les lettrines de début de laisses, non exécutées.

D’après ces données encore conjecturales, il manquerait deux bifeuillets à l’intérieur.

Anne-Françoise Leurquin et Marie-Laure Savoye


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.