Une table de livre d’Heures ?

Dans le cadre du catalogue en cours des manuscrits français et occitans de la Biblioteca Apostolica Vaticana, les membres de la Section romane ont examiné les volumes d’un petit fonds non catalogué, le fonds Pagès. La plupart intéressaient plutôt nos collègues de la Section latine, mais le dernier feuillet de la dernière cote nous réservait une surprise : ce ms, le n° 10, est un livre d’heures à l’usage de Rome, produit au début du XVIe s. Le calendrier, peu typique, propose quelques saints rares: en février Fulcran et Faustin, en avril Sigismond, en mai Gothard, en août Privat, en octobre Evariste ; cela orienterait vers une origine savoyarde.

A la fin du volume a été ajouté un feuillet (f. 169) ; une main du même type que le reste du volume y a écrit une table du contenu. Commençant par Le kalendrier, Les quatre evangilles... et finissant par …De la Magdalene / De saincte Marguerite / De saincte Barbe / Et plusieurs autres de saincts  / De paradis, elle donne en français les intitulés des pièces latines du volume. On relève au passage des oraisons pour le pape, pour la paix, contre la temptation de la char, Quant on commence aucune besongne, Pour les vivans et trespassez, etc.

C’est à ma connaissance une rareté, mais on comprend l’usage d’une telle table par un laïque peu à l’aise pour parcourir le latin et s’y repérer.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.