Lettres d’amour du Moyen Âge

Épîtres amoureuses fictives et poétiques, les saluts et complaintes ont pu trouver des modèles dans des textes latins de l’Antiquité et du Moyen Âge. Ils s’inscrivent également dans le contexte médiéval de la poésie lyrique d’oc et d’oïl des xiie et xiiie siècles. La fiction épistolaire exprime un double retrait : au regard de la parole en présence, bouche à bouche, mais aussi du chant, message porté par une voix musicale qui peut se faire entendre en différé. Balançant entre adresse directe du salut et adresse indirecte de la complainte, ces œuvres, que l’on pourrait qualifier d’expérimentales, disent la difficulté de l’aveu amoureux tout en exprimant le désir du corps de l’autre, parfait et rêvé.
Fondé sur de nouvelles recherches, le présent volume offre la première édition critique et la première traduction en français moderne de l’ensemble, le rendant ainsi accessible aux chercheurs comme à un public plus large.

Comme plusieurs des volumes de la collection, l’ouvrage est désormais accessible en version électronique.

Textes établis, traduits et annotés par Estelle Doudet, Sylvie Lefèvre, Marie-Laure Savoye, Agathe Sultan et Hedzer Uulders.

Introduction de Hedzer Uulders et Sylvie Lefèvre