Poste d’Ingénieur d’Etudes CNRS ouvert à la mutation

Le CNRS ouvre à la mutation un poste d’Ingénieur d’Etudes en analyse des sources au bénéfice de la section romane de l’IRHT (40 avenue d’Iéna, 75116 Paris).

Mission :

Dans le cadre du travail documentaire sur les textes et manuscrits médiévaux en ancien français et ancien occitan réalisé dans l’équipe, l’IE a pour mission principale de contribuer à la mise à jour du corpus et à la conversion informatique des ressources existantes.

Il est impliqué dans l’ensemble des programmes collectifs de l’équipe.

Activités :

-Participer au programme de recherche sur les fonds français et occitans de la Bibliothèque Vaticane ; dans ce cadre, il établit des notices de manuscrits et peut être amené à transcrire des textes.

-Assurer la veille bibliographique sur les manuscrits français médiévaux

-Informatiser la documentation papier sur les textes médiévaux en ancien français (vie quotidienne, littérature scientifique, enseignement moral et spirituel), avec recours systématique aux sources manuscrites

-Actualiser régulièrement, par la bibliographie et la consultation des sources manuscrites, les données de la base Jonas (http://jonas.irht.cnrs.fr)

-Co-organiser des rencontres internationales autour des programmes de l’équipe

-Participer à la mise en forme de publications papier (harmonisation, indexation, etc)

-Implication dans le stage annuel de formation au travail sur manuscrits, destiné aux étudiants de Master et Doctorat

-Actualiser des connaissances disciplinaires et techniques

Compétences :

-Expérience de recherche dans les bibliothèques ou les fonds d’archives

-Maîtrise des logiciels de bureautique ordinaires et familiarité avec les bases de données

-Une langue vivante lue (niveau 3) et parlée (niveau 1)

-Connaissances souhaitées : histoire et littérature médiévale, ancien français, latin; capacité à lire les écritures médiévales les plus courantes

Contexte :

L’unité crée des outils de travail (dictionnaires, répertoires, catalogues, éditions de textes, etc) dont l’objectif est de permettre une approche critique approfondie des manuscrits médiévaux, en tant que support de la culture écrite, et de permettre une meilleure connaissance de l’histoire des textes médiévaux et des témoins manuscrits et imprimés qui les ont transmis .

Au sein de cette unité, l’IE sera rattaché à l’équipe spécialiste des textes médiévaux français et occitans.

 

Plus d’informations…