Veille bibliographique

Bon an, mal an, et malgré la fonte drastique des effectifs1, la section romane s’efforce de maintenir la tradition d’une veille bibliographique sur les textes et manuscrits en français et en occitan.

Principes

La veille retient essentiellement les éditions de textes (ainsi que leurs recensions) et les publications concernant la tradition manuscrite et la réception des oeuvres. Nous laissons volontairement de côté bon nombre des études littéraires, sauf lorsqu’elles permettent de se familiariser un peu avec des oeuvres mal connues ou peu étudiées.

Seules les publications correspondant à ses critères figurent dans Jonas2, où elles sont liées aux textes, manuscrits, ou personnes (auteurs, artistes, commanditaires, possesseurs) dont elles parlent.

Attention : en complément de toute recherche de bibliographie sur un texte ou un auteur, on pourra avoir intérêt à vérifier aussi les fiches des personnes (« intervenants ») associés.

Les éditions de textes, si elles ne contiennent pas de notices conséquentes et neuves des manuscrits témoins, ne sont pas systématiquement notées en bibliographie sur ces manuscrits. Pour établir une bibliographie exhaustive sur un manuscrit, il appartient au chercheur de consulter également les fiches de toutes les oeuvres qu’il contient.

Malgré tous nos efforts, la bibliographie dans Jonas ne saurait être exhaustive :

  • Pour les oeuvres et les auteurs, des compléments seront trouvés dans la bibliographie annuelle de Klapp, dans l’International Medieval Bibliography, sur internet (e.g. Arlima).
  • Pour les manuscrits, on pensera à faire un contrôle dans le bulletin codicologique de Scriptorium, et sur les catalogues informatisés des bibliothèques dépositaires.

Ce qui est dépouillé

Nous consultons chaque année

  • Près de 200 titres de périodiques. La liste en est mise en ligne, indiquant le numéro du dernier fascicule traité.
  • Un peu plus de 300 ouvrages (éditions de textes, études, actes de colloques, mélanges, catalogues de bibliothèques). Le registre des dépouillements faits a jusqu’à présent été tenu sur papier. Pour l’information de la communauté scientifique, il sera à partir de 2018 tenu sur ce blog, avec une page consacrée à chaque année de publication.

 

Cite this article as: Marie-Laure Savoye, "Veille bibliographique," in « Ou grant livraire », 05/11/2017, http://romane.hypotheses.org/947.

  1. Les ressources actuellement allouées ne permettent de consacrer que moins d’une journée hebdomadaire de travail d’une personne à cette mission. []
  2. Ce qui signifie que nous dépouillons bien plus que n’apparaît dans la base. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *